Nouvelles et Événements

Le ministre dominicain des Affaires étrangères dément que les bases aériennes du pays soient utilisées pour préparer une attaque contre le Venezuela

Rome – Le ministère des Affaires étrangères dominicain a réfuté les allegations du gouvernement cubain qui accuse la République dominicaine d’autoriser l’atterrissage dans la base aérienne de San Isidro de plusieurs avions militaires américains dans le cadre d’une action militaire présumée contre le Venezuela. Refusant catégoriquement cette version, le ministre des Affaires étrangères, Miguel Vargas, a rappelé que la République dominicaine est une nation attachée au principe de non-ingérence dans les affaires intérieures des autres pays.

Au sujet de la crise vénézuélienne, le ministre des Affaires étrangères a préconisé une solution pacifique et démocratique. « Comme nous l’avons signalé dans d’autres occasions, la solution doit passer par la tenue d’élections libres, avec la participation de tous les acteurs politiques vénézuéliens et le soutien de la communauté internationale « , a-t-il souligné. « C’est pour cela que nous rejetons cette version, complètement éloignée de la réalité, tout en insistant sur la nécessité d’un dialogue franc et ouvert qui devrait être accompagné par toutes les garanties nécessaires pour que le Venezuela puisse s’engager dans la célébration de nouvelles élections et surmonter la situation préoccupante qu’il traverse », a déclaré le chancelier dominicain à Rome.

La République dominicaine a plaidé devant l’Assemblée générale de l’Organisation des États américains (OEA) en faveur d’une solution pacifique à la crise qui frappe le Venezuela, oú les Vénézuéliens soient eux-mêmes les protagonistes du processus.

Département des communications du Ministère des affaires étrangères de la République dominicaine